Chants

Les chants

Les chants

Les chants jouent un rôle fondamental dans la société maohi d’hier et d’aujourd’hui. Culture de tradition orale, les chants ou « himene » permettaient la transmission du savoir.

Il existe trois types d’himene :

  • Le himene ruau est la forme la plus ancienne des chants non accompagnés à trois ou cinq voix. Il rapporte des haut-faits de nature profane ou religieuse.
  • Le himene tarava est un chant à plusieurs voix interprété par une grande formation sous la direction d’un chef de choeur (ra’atira himene). Il est considéré comme l’expression d’une nature exubérante.
  • Le himene nota est un chant d’inspiration chrétienne non accompagné. Le himene ui api, chant d’inspiration également chrétienne est accompagné d’instruments à cordes.


Le ute est un chant profane qui s’adresse directement à un personnage important de l’assistance. Quelques musiciens accompagnent les chanteurs.

Pas de Commentaires

Mettre un Commentaire

5 + 4 =